Tuesday, 5 March 2013

1. Introduction

Soyez les bienvenus sur notre site “Les amis du réseau Comète” au Pays Basque. Nous - «Les amis» - sommes une association basée ici au Pays Basque. Notre but est de préserver le souvenir de ceux qui ont soutenu les activités du réseau Comète ici durant les heures sombres de l’occupation allemande pendant la deuxième guerre mondiale. Aujourd’hui, ce souvenir prend la forme d’une commémoration annuelle de Comète qui a lieu chaque année le deuxième weekend de septembre. 

Welcome to the site for "Les amis du réseau Comète" in the Basque region. We - "les amis" - are an association based here in the Pays Basque. Our aim is to preserve the memory of those who supported the activities of the Comète Line here in the dark days of the Occupation during WWII. Today, this remembrance takes the form of the annual Comète commemoration that happens over the second weekend in September each year.
Andrée De Jongh
Les origines et l’histoire du réseau Comète sont bien documentés ailleurs: Comète fut fondée par Andrée De Jongh, une jeune Belge de 24 ans, et Arnold Deppé suite à la débacle de forces alliées sur le continent après l’attaque-éclair (blitzkreig) de l’été 1940. Son but initial était de rapatrier des soldats britanniques vers le Royaume Uni; cependant, le consulat britannique de Bilbao n’acceptait d’aider financèrement Comète qu’à la condition qu’elle amène les aviateurs dont l’avion avait été abattu. Au début, ils étaient principalement d’origine britannique ou ressortissants du Commonwealth - surtout du RAF Bomber Command - mais au fur et à mesure de l’avancée de la guerre et des bombardements de jour du VIII Bomber Command (qui devint plus tard le 8ème Air Force) en août 1942, le nombre de ceux qui étaient sauvés par Comète augmenta avec le nombre grandissant d’aviateurs de la USAAF qui devaient être sauvés. Comète aida également une grande variété d’évadés civils - on peut trouver la liste complète de ceux qui furent aidés par Comète sur le site Ligne Comète - Comète Line.

The origins and the history of the Comète line are well documented elsewhere; Comète was set up by Andrée De Jongh, a 24 year old Belgian woman, and Arnold Deppé following the Allied collapse on the continent under the onslaught of the German blitzkreig of mid-1940. Her initial aim was to repatriate British soldiers to the UK; however, the British Consulate at Bilbao would only support Comète financially if she brought out aircrew who'd been shot down. In the beginning, these were mainly of British and Commonwealth origin - predominantly from RAF Bomber Command - but as the war progressed and VIII Bomber Command (later to become the 8th Air Force) began its daylight bombing operations in August 1942, the numbers of those being guided by Comète helpers to safety were swelled by an increasing percentage of evading USAAF aircrews. Comète also helped a variety of civilian evaders - a complete list of all those who were helped by Comète can be found at the Ligne Comète - Comète Line web site. 

Tous ceux qui acceptaient d’aider volontairement étaient avertis à l’avance qu’ils ne pouvaient compter que sur 6 mois d’opérations avant d’être « grillés ». Contrairement aux aviateurs, les sauveteurs ne pouvaient pas compter sur les accords de la convention de Genève pour les protéger si ou quand ils étaient arrêtés et s’exposaient aux pires traitements des services de sécurité de l’occupant. On a dit que chaque sauvetage d’un évadé coûtait la vie de deux sauveteurs. Qu’il me suffise de dire que, malgré beaucoup d’arrestations, trahisons, déloyautés, un flot ininterrompu de sauveteurs non formés a continué à déjouer les services de sécurité du 3ème Reich. Comète a continué d’opérer tout au long de l’occupation allemande. Beaucoup de gens et beaucoup de lieux furent impliqués dans l’histoire de Comète - et à moins que le lecteur connaisse bien sa géographie - il est difficile d’évaluer l’étendue du champ d’opération.

Each volunteer helper was warned in advance that they could only expect to operate for 6 months before being "blown". Unlike the aircrew, the helpers did not have the provisions of the Geneva Convention to protect them if/when they were arrested and thus they were exposed to the worst medieval excesses of the Occupier's security services. It has been said that for each evader brought to safety that two helpers died. Suffice to say that, despite the many arrests, betrayals and treachery, a continuous stream of untrained volunteers managed to outwit the security services of the Third Reich. Comète continued to operate throughout the German occupation. There were many people and places involved with the Comète story and, unless the reader is familiar with the geography, it is difficult to imagine the scope of the operation.

Il y a une carte interactive ici.

There's an interactive map here.  

Voici un court hommage rendu à de courageux membres (hommes et femmes) du « réseau  Comète »:

Here is a short tribute to some of the many brave men and women of the Comète Line:


Si vous avez besoin d'un rappel de la façon dont une arme puissante de l'Avro Lancaster était et la capacité offensive incomparable il a offert la Grande-Bretagne, à un moment où le Bomber Command était le seul outil dans la boîte capable de prendre la guerre vers Allemagne, alors ce film (en français) raconte son histoire très bien.

If you need a reminder of just how potent a weapon the Avro Lancaster was and the matchless offensive capability it offered Britain, at a time when Bomber Command was the only tool in the box capable of taking the war to the Third Reich homeland, then this film tells its story very well. 
  

2 comments:

Keith said...

Excellent set up, map and introduction. Looking forward to the next post.

Jean Dassié said...

Just added this video in French about the Lancaster.. Think the images tell you all you need to know!
Sorry for taking so long to answer this.. it slipped through the cracks somehow..